Les Jardins sur les toits embellissent le paysage coréen

jardin sur les toits
à Seongbuk

J’ai préparé cet article  secret avec mes copines du blog Yekoreaa ( Alix, Licia merchi vous êtes super ^^).
Nous avons donc écrit cet article toutes les trois hihi et j’ai trouvé ça super amusant de faire ça avec elles.  N’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur leur blog.

La Corée « Verte »

Quand on pense à la Corée du Sud, les aspects « environnement, on recycle, on aime les espaces verts tout ça, tout ça »  ne nous viennent pas forcément en tête. La ville de Séoul est l’une des plus polluée au monde et les coréens semblent plus intéressés par le challenge de celui qui construira la tour la plus moderne plutôt que par l’environnement. Le développement urbain est très fort, tout comme l’hyper industrialisation (« Vous avez vu ma tour comme elle est haute ? ») C’est simple, la Corée du Sud apparait à la traine par rapport à d’autres pays du monde et le fait qu’elle n’ait pas signé le protocole de Kyoto la montre encore plus du doigt.

Pourtant, depuis quelques années, la Corée du Sud a  sorti sa casquette (verte) de bon élève et a décidé de prendre des mesures importante pour favoriser le coté écolo du pays. Leur première mesure est le « New Deal Green » (mis en place sur plusieurs années) qui est là pour encourager la croissance à faible émission de carbone.  Cela est un pas majeur pour la Corée du Sud au niveau environnemental et cette initiative a été saluée par de nombreux pays et par les coréens eux même.

Car oui, le gouvernement veut donner une image plus « verte » de la Corée, c’est bien beau, mais qu’en est t-il de la population ?

Les coréens s’impliquent dans l’envie d’une Corée plus « saine » et de nombreuses règles sont mises en places pour qu’ils y contribuent tous. Ainsi, le tri des poubelles est l’un des plus stricts au monde (on ne déconne pas sur les poubelles attention !). Tout doit être trié, séparé, collecté (il y a environ 5 sortes de poubelles différentes).  Si quelqu’un est surpris ne respectant pas les règles (les locaux poubelles sont filmés s’il vous plait), il écopera d’une amende, et pas des moindres !

Les coréens aiment leur pays et veulent renvoyer la meilleure image possible d’eux à travers le monde : un pays technologique, tournée vers l’avenir.

Et cela serait bien dommage de « gâcher » un pays avec de telles ressources et paysages naturels !

jardin sur les toits
à Seongbuk picture credit kvriver.com

Séoul est la plus grande ville de Corée avec une population de 10 millions d’habitants, avec peu de place et des prix fonciers en augmentation, les Coréens découvrent  les jardins sur les toits comme un substitut aux parcs et aux jardins.
Cela devient un véritable phénomène à Séoul, presque tous les nouveaux bâtiments conçus disposent d’un espace sur leur toit.
De petits points verts surgissent dans l’horizon grisâtre de Séoul, ce sont les toits qui sont transformés en jardins et  fermes écologiques.

Augmentation des jardins sur les toits dans les résidences coréennes

La rareté des ressources provoquées par les conditions météorologiques sont les principales raisons des prix alimentaires élevés.
Les ménages vont donc cultiver des légumes et fruits biologiques sur leurs toits, ce concept gagne en popularité parmi de nombreux citadins sud-coréens.
Cela permet de faire des économies considérables,  les légumes sont frais, cultivés à la main et sans pesticide.

Avec l’agriculture urbaine, les toits sont devenus un bien immobilier de valeur à Séoul.

 


Le projet de jardin est également en cours dans des garderies, des centres pour enfants et écoles publiques. www.gardenproject.co.kr

On trouve aussi des jardins sur les toits dans des Guesthouses :
Blues Guest house à Segumjung offre une expérience de séjour familial unique pour ses clients, car dispose d’un jardin sur son toit qui fournit de la nourriture pour ses clients.

les jardins sur les toits
Garderie à séoul

Le Jardin sur les toits est devenu un must-have pour les centres commerciaux

Un bel et accueillant jardin sur les toits est devenu un must-have pour les centres commerciaux et autres bâtiments commerciaux qui s’efforcent d’attirer des acheteurs potentiels.
Shinsaegae et Lotte, les deux plus grandes chaînes de grands magasins du pays, mènent cette tendance.
Ils adoptent la  stratégie de marketing écologique, donc respectueuse de l’environnement.
En effet, les consommateurs sont prêts à dépenser plus d’argent sur les produits et services écologiques.
La clientèle coréenne fait plus facilement confiance à un centre commercial qui respecte l’environnement.

les jardins sur les toits
Lotte Department Store Cheongnyangni

En donnant un exemple, Lotte Department Store situé à  Cheongnyangni  dispose d’un jardin sur les toits où l’on cultive des légumes pour ensuite les vendre à la clientèle. De plus ce jardin ouvre le week end pour des familles qui souhaiteraient cultiver et récolter des légumes gratuitement.  (Ceci a été proposé à cinquante familles)

Lotte et Hyundai ont aussi créé pour leurs clients des parcs, des airs de repos, des magasins sur les toits dans le but de stimuler les ventes dans les étages inférieurs.

On trouve aussi ce concept dans des cafés et boutiques à Séoul, c’est le cas de la multi boutique MO jain song (Yongsan-gu, Seoul)

Ce café/boutique est  au cœur de l’environnement car cultive des fruits et légumes sur sa terrasse, les clients peuvent prendre part et aider à cultiver. Par la suite, ses produits seront proposés aux clients lorsqu’ils seront mûrs pour la cueillette.

Ce phénomène apparait même dans les entreprises. En effet, pendant leurs pauses les salariés vont se rafraichir sur Les toits. C’est devenu  une sorte d’oasis pour se libérer des bureaux étouffants.

Si vous avez l’intention de visiter Séoul voici une liste de Jardin sur les toits à ne pas manquer

Trinity Garden

Trinity Garden dans Shinsegae Department Store à Myeong -dong, Séoul, met en vedette certains des meilleurs œuvres d’art du monde, Le jardin a aussi une belle vue sur Namsan et N Seoul Tower.

S-Garden

Magasin Shinsegae, Uijeongbu , au nord de Séoul, dispose d’ installations de kid-friendly et  d’une très belle fontaine.

Four Season ParK

est le plus grand jardin sur le toit de la Corée, avec trois terrains de soccer, un très grand jardin, des sentiers de randonnée, plusieurs étangs, des cafés et des bancs, des évènements ont aussi lieu chaque semaine.

D-Cube City

situé dans le quartier ouest de Sindorim, Séoul, Son jardin sur le toit est un endroit à la mode idéal pour des rencontres entre jeunes avec de très nombreux cafés.

Université Dongguk

digne de sa devise de devenir un « campus vert », les jardins sur les toits offrent une vue panoramique sur la montagne et le centre de Séoul.

La ville de Séoul encourage cette tendance

Ce projet de toit vert a commencé en 2002 et a donné lieu à la création de nombreux espaces verts au sommet de bâtiments publics à usage commercial et résidentiel.
Depuis 2002, le gouvernement de la ville de Séoul a encouragé les propriétaires d’immeubles à créer des jardins sur les toits dans le cadre de son initiative «Green Seoul ».
Mais c’est une tendance qui s’est lentement construite depuis 1992 quand les fermes urbaines ont commencé à surgir dans tout le pays.
A cette période les jardins poussaient comme des champignons sur les toits.

La ville de Séoul promeut activement les jardins sur les toits en financent jusqu’à 70% des coûts d’installations.
D’ailleurs le maire de Seoul, Parc Won soon est un ardent défenseur de ce projet et veut assurer suffisamment d’espace agricole dans la capitale très encombrée pour que chaque ménage ait un  potager de 3,3 mètres carrés.

Ces jardins sur les toits offrent un lieu de repos paisible, apportent également d’autres avantages en réduisant les coûts d’électricité, en améliorant la qualité de l’air,  en servant de domaines thérapeutiques dans les bâtiments hospitaliers, en fournissant un cadre de verdure pour le public…

les jardins sur les toits
les jardins sur les toits

Cependant malgré de nombreux avantages, l’installation d’un jardin sur le toit d’un immeuble  comporte des risques : Problèmes de fuite d’eau, de racines sur les murs en béton, certains arbres et plantes ne sont pas adaptés à la structure d’un toit, il faut aussi entretenir les toits.

Exemple : Le bâtiment de l’UNESCO dans Myeongdong, ferme en 2011

Voilà , pour votre prochain voyage à Séoul nous vous conseillons d’essayer les jardins sur les toits ^^

Surtout pendant le printemps et l’été ça doit être très agréable ^^

Découvrez aussi notre article sur les maisons écolos en Corée.

Source : seoulistic, Koreaherald, koreajoongangdaily, koreabizwire

Ecrit par

Fondatrice du site K-phenomen et webmarketeuse. Je suis passionnée de Corée depuis 2006, sur le blog je vous propose des articles sur la culture Coréenne, des Interviews et vous présente des événements coréens ayant lieu en France.

3 Commentaires

  • Je devais mettre mon commentaire il y à une éternité et j’ai oublié 🙂
    En faite le seul point sur lequel je n’était pas d’accord avec vous, outre le nombre d’habitant à Séoul est quand vous affirmé que la Corée ne se souciait pas de son environnement.

    Bien que la Corée est comme vous dites plus concerné par « le développement urbain et l’hyper industrialisation (« Vous avez vu ma tour comme elle est haute ? ») », on ne peut pas dire qu’il ne se sente pas concerné par l’environnement.

    Au contraire, ils évitent un maximum de « détruire » la nature qui les entourent pour construire le plus possible. La Corée reste respectueuse de son environnement et de son patrimoine naturel, beaucoup plus qu’une grand majorité des pays occidentaux.

    Je ne sais pas vraiment comment exprimé ce que je veux dire et j’espère que vous m’avez comprise 🙂

    En tout cas j’adore vos articles 🙂

Leave a Reply