Notre avis sur le film SUNEUNG de SHIN Su-Won, en salles le 9 Avril 2014

SUNEUNG est un film de SHIN Su-Won qui sortira en salles le 9 avril prochain.
Ce film a été présenté aux festivals de Busan et de Berlin, et sélectionné au Festival du Film Asiatique de Deauville qui a eu lieu du 5 au 9 mars 2014.
Ce thriller est une critique sociale du système scolaire sud-coréen dont la compétitivité peut devenir extrême.
Nous avons eu l’opportunité de le voir en avant-première le 13 mars dernier au club Lincoln à Paris, nous remercions d’ailleurs dissidenzfilms.com et lepublicsystemecinema.fr

Synopsis: Yujin, élève de terminale promis à un avenir brillant, est retrouvé assassiné. Très rapidement, les soupçons se portent sur June, l’un de ses camarades de classe. Mais en remontant le fil des événements, c’est un univers d’ultra-compétition et de cruauté qui se fait jour au sein de ce lycée d’élite, où la réussite au « Suneung », l’examen final qui conditionne l’entrée des élèves dans les meilleures universités, est une obsession. Pour être parmi les premiers, certains sont prêts à tout, et même au pire…
Retrouvez plus d’infos sur la Page Facebook de l’évènement : https://www.facebook.com/suneunglefilm

Suneung

Ce que la Team K a pensé du film (Pas de Spoiler)
Le film est très bien réalisé, il est émotionnellement perturbant à certain moment.
Le jeu des acteurs est super car on se met à leur place, et on se demande si on avait autant de stresse à leur âge.
Certaines légendes liées à l’examen du SUNEUNG sont mentionnées dans le film (les trois S…etc), c’est intéressant car le film est informatif.
On en apprend beaucoup sur l’éducation coréenne, comment la société perçoit l’exam du SUNEUNG.
On comprend qu’il y a différentes classes sociales en Corée du sud, tout le monde n’a pas la chance de pouvoir se payer un professeur afin d’obtenir de meilleurs résultats au SUNEUNG.
On est stressé jusqu’à la fin du film, et parfois choqué par certaines révélations.
C’est un film qui doit être vu et revu.

Afin que vous en sachiez un peu plus sur l’examen du SUNEUNG avant de voir le film ^^, nous vous avons préparé deux paragraphes sur le sujet ^^ (quelle générosité : P)  

L’examen du Suneung « un billet pour la vie »

Au bout de trois ans d’études,  les lycéens doivent passer un test appelé 수능 (suneung), il s’agit d’un QCM dans chaque matière. Le test est noté sur 400 et selon son résultat, les élèves seront dans quelles universités ils seront acceptés.

De très bons résultats garantissent l’accès aux trois meilleures universités de la Corée, il s’agit de Seoul National University, Yonsei University et Korea University (S.K.Y est un acronyme utilisé pour désigner les trois plus prestigieuses universités en Corée du Sud).

Chaque année, seulement 2 % des élèves vont pouvoir aller dans les prestigieuses universités SKY.

C’est une pression énorme que les futurs étudiants subissent durant cette période d’examen. En effet, contrairement à la France, l’école est payante et souvent très chère, et les parents n’hésitent pas à dépenser l’équivalent d’un salaire dans l’éducation d’un seul enfant.

En plus de l’école, il est courant que les enfants aillent au 학원 (hakwon) : ce sont des institutions privées visant à préparer l’enfant dès la primaire au Suneung, en général les enfants sont de retour chez eux en même temps que leur parents : minuit ( il faut compter une moyenne de 760€/mois pour étudier au 학원) .

Si l’étudiant n’obtient pas le résultat qu’il espére au 수능, les parents  vont le diriger vers les 기숙 학원 (gisouk hakwon), ce sont des instituts privés en dehors de Séoul où les étudiants vivent avec les enseignants et révisent jour et nuit, coût par an : 7 100€.

suneung

Les parents placent un grand espoir dans l’éducation de leur enfant et n’hésitent pas à s’endetter pour que ces derniers rentrent dans l’une des meilleures universités de Corée du Sud.

Le 1er critère de choix d’un(e) époux(se) est l’université dans laquelle il a étudié. De plus étudier dans une bonne université garantit de trouver un bon travail. Vous voyez un peu la pression que subissent les étudiants à présent ? Il n’est donc pas rare que ces derniers se suicident (209 en 2009), la vie sociale est réduite au minimum, le sommeil devient accessoire, bref c’est une période difficile à passer.

Une solution alternative pour les plus fortunés est le départ à l’étranger ! Femme et enfants partent dans un pays asiatique voisin afin de poursuivre l’éducation des enfants afin d’éviter le Suneung. Cette solution est beaucoup plus coûteuse, la réintégration de la famille plus difficile mais l’enfant est épargné par toute cette pression sociale.

Traditions, superstitions autour du Suneung

La façon dont l’ensemble du pays se mobilise pour le suneung peut être saisissante.
Certains chauffeurs de taxi escortent les  étudiants aux centres d’examens gratuitement.
Les policiers sont sur place pour escorter les retardataires à l’école à temps en moto.
Les avions sont priés de réduire la pollution sonore.
Pendant ce temps les parents inquiets s’accumulent dans les temples pour prier.

Les familles vont aussi offrir certains cadeaux à leurs enfants avant le début de l’exam :

-Une friandise traditionnelle appelée « Yeot », et d’autres friandises comme les gâteaux de riz et les chocolats, sont donnés aux étudiants pour leur souhaiter bonne chance, et parfois mêmes ces friandises sont collées sur les portes de l’école.
Les parents offrent aussi du papier toilette…
Concernant les superstitions, pour ne pas rater son test, il est conseillé de ne pas faire tomber par terre le stylo avec lequel on passe l’examen, il ne faut pas regarder le film “007 SKYfall”…

Article réalisé par Tsuki et Gouny.

yeaot

Ecrit par

Fondatrice du site K-phenomen et webmarketeuse. Je suis passionnée de Corée depuis 2006, sur le blog je vous propose des articles sur la culture Coréenne, des Interviews et vous présente des événements coréens ayant lieu en France.

2 Commentaires

Leave a Reply