Ce qu’il ne fallait pas louper de la 9ième édition du FFCP

the divine move

Le Festival du Film Coréen à Paris, fondé en 2006, est le plus grand événement annuel concernant la culture coréenne en France. C’est l’unique festival de cinéma coréen à Paris !

Pour cette 9e édition, le FFCP s’est déroulé du 28 octobre au 4 novembre au cinéma Publicis sur les Champs-Élysées. Une  cinquantaine de films étaient  présentés dans  5 sections différentes : la sélection SHORTCUTS pour découvrir des courts-métrages, la section CLASSIQUE qui met en avant le cinéma d’horreur coréen, la section FOCUS, la section PORTRAIT et la section PAYSAGE  qui offre une vision panoramique du cinéma coréen d’aujourd’hui.

FFCP

Nous, on adore y aller et pour diverses raisons. Si vous n’êtes pas allé à la dernière édition, on va vous donner envie d’y aller en 2015 😉

Pour nous le Festival du film coréen, c’est :

  • Réussir à avoir une place de justesse pour le film d’ouverture, nega che chalaga !  

tumblr_md6pwh25Mh1ryx70y

 

  • Se demander si c’est mieux d’acheter le Pass FFCP à 29€ pour regarder tous les films, ou acheter son ticket directement en caisse, un vrai casse-tête ;P.
  • Faire 1h de queue pour tenter de voir un film et patienter sous la pluie, Yes I can !! :).
  • N’avoir plus envie de faire la queue et venir 30 min en avance et attendre quand même lol.

FFCP
(Photo crédit : FFCP)

  • Quand des passants demandent pourquoi tu fais la queue  et que tu réponds  fièrement  » J’attends le Festival du Film Coréen, quoi tu connais pas ? ».
  • Soutenir la diffusion de films Coréens en France, qui sont mieux que certains films sortis au cinéma en 2014.
  • C’est avoir aimé le film « The Divine Move » (photo ci-dessous à l’appui) XD.

the divine move

  • C’est aussi avoir aimé le film The Roaring Currents, plus gros succès de tous les temps au box office coréen, avec Choi Min-sik. Roaring Currents est un  film de guerre basé sur un fait historique de la Corée : la bataille de Myong-Yang. Je suis fan des films de Kim Han-min, j’avais d’ailleurs adoré  son film War of Arrows qui a été projeté au FFCP en 2012.
  • C’est assister à des avant-premières avant leur sortie en salles : A girl at my door et plus récemment  Hard Day (voir notre article).
  • Suivre les critiques de films sur le site East asia, vraiment pratique pour se faire une idée d’un film http://eastasia.fr/.
  • Rencontrer des réalisateurs renommés et même des chanteurs :
  1. Kang Saneh,
  2. l’acteur Kim Yun-seok,
  3. LEE Su-Jin, réalisateur mis en lumière dans la section « Portrait » avec son premier long-métrage “A Cappella (Han Gong-Ju)”,
  4. SHIM Sung-Bo, réalisateur du film d’ouverture “Haemoo”,
  5. JO Bum-Gu, réalisateur du film de clôture “The Divine Move”,
  6. KIM Yun-Seok, acteur du film d’ouverture “Haemoo”…etc.
  • Avoir craqué sur le court métrage JOHNNY EXPRESS de WOO KYUNGMIN
  • Tenter de gagner un smartphone lors des différents  tirages au sort. Pour ma part,   j’ai rien gagné et le mec à côté de moi, oui ! Oui, jai eu la haine ! XD
  • Participer à la cérémonie de fermeture et à la remise des prix. D’ailleurs cette année trois shortcuts ont été récompensés : Pour le meilleur court-métrage 12TH ASSISTANT DEACON de JANG Jae-hyun, pour le meilleur court-métrage d’animation PEST de PARK Orom & YOO Younghyun, pour le meilleur scénario JOHNNY EXPRESS de WOO KYUNGMIN.
  • Avoir un pin’s brandé Festival du Film Coréen et être fière de le montrer.

FFCP

  • Faire des photos avec ses amis devant le photocall pour garder un souvenir du Festival.
  • C’est un staff super qui  met tout en oeuvre pour mettre en avant le cinéma Coréen.

Pour cela la teamk vous dit merci, on reviendra l’année prochaine ^^

Pour lire  nos articles des éditions précédentes c’est par ici.

http://www.ffcp-cinema.com/

Ecrit par

Fondatrice du site K-phenomen et webmarketeuse. Je suis passionnée de Corée depuis 2006, sur le blog je vous propose des articles sur la culture Coréenne, des Interviews et vous présente des événements coréens ayant lieu en France.