NO & NI : creations et bijoux s’inspirant du hanbok

 

Coucou tout le monde ! Voici une interview qui me tient beaucoup à coeur !

J’ai découvert Noémie par hasard et je suis devenue sa fan numéro 1 depuis, je la trouve tellement talentueuse !
J’ai eu l’opportunité de la voir travailler en direct sur ses créations, c’est un travail vraiment minutieux et toutes les pièces sont faites avec passion. Je vous propose d’ailleurs une vidéo dans l’interview !
Bon, ça vous dit d’en savoir plus sur Noémie ? Je vous laisse lire l’interview ! 🙂

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Noémie, je suis d’origine coréenne et l’heureuse maman de 3 enfants. No&Ni provient de la fusion de mes deux prénoms : Noémie et Eun Hee.

Je crée, entièrement à la main, des figurines d’influence principalement coréenne en argile polymère, et les placent dans des mises en scène en tableau 3D ou les déclinent en bijoux.

Quelles ont été les motivations pour lancer la boutique No&Ni ?

Tout a commencé pendant les dernières fêtes de fin d’année. Nous recevions pas mal de monde pour les réveillons, et j’ai eu envie de faire des porte-noms originaux pour placer les convives à table. Je me suis lancée dans le modelage de petites kokeshis et de petits ninjas en pâte polymère. Ce faisant, m’est venue l’idée de pousser encore plus loin le concept, et au lieu de placer le nom écrit de chaque convive, j’ai modelé différents accessoires qui représentaient selon moi chacun, et les ai placés dans les mains ou à côté de chaque personnage. Au final, chaque invité devait se reconnaître et trouver sa place grâce à ces petites figurines personnalisées.

Mes petits personnages ont tellement plu que mes proches m’ont poussé à réfléchir sur l’éventualité de me lancer là-dedans.

Il est vrai que j’ai toujours été attirée par les arts graphiques, et que c’est un rêve de pouvoir vivre de sa passion! Et passer du 2D au 3D était un véritable challenge!

Donc mon mari et moi-même avons lancé la boutique No&Ni car nous pensons que mes créations peuvent faire plaisir, donner le sourire – que ce soit pour la personne qui achète la création, ou la personne qui la reçoit en cadeau.

C’est d’ailleurs ce que nous retenons le plus de la Japan Expo qui fut notre première confrontation directe avec le public. Les visiteurs repartaient de notre stand avec le sourire! Et ça, c’est tellement motivant!

(la vidéo, n’hésitez pas à vous abonner sur notre chaîne YouTube)

Quelles créations pouvons-nous retrouver sur votre site ?

On peut retrouver toutes mes créations sur le site : Des figurines, des plus simples à celles que l’on nomme « figurines haute-couture »; des tableaux (ce sont des figurines mises en scène dans des cadres en bois fabriqués par mon beau-père); et toute ma collection de bijoux (colliers, bracelets, bijoux de sac)

Sur la page Facebook, nous publions les toutes dernières créations, afin de tenir au courant les personnes qui nous soutiennent et nous suivent.

Comme les créations de No&Ni constituent de parfaits cadeaux ou de beaux objets de décoration pour la maison, et que ce ne sont pas des objets de consommation courante,  il s’agit de toujours innover, de surprendre… de créer en somme 😉

Quel est votre rapport avec la Corée du Sud ?

La Corée du Sud est mon pays d’origine. J’ai été adoptée à l’âge de 8 mois et j’ai grandi en Belgique.

A l’instar d’autres coréens adoptés, mon rapport avec la Corée a été ambivalent pendant de nombreuses années. J’ai toujours été profondément attirée par l’Asie. J’utilise le nom du continent volontairement car je pense qu’à l’époque, je refusais de singulariser mon intérêt pour un pays de l’Asie ou un autre, me permettant ainsi d’ignorer mes origines.

C’est en tombant amoureuse du hanbok que je me suis plongée dans la découverte de la Corée, et également de l’association française des coréens adoptés (Racines coréennes), et de votre site K-phenomen!

Mes créations représentent, pour la plupart, des coréennes vêtues du hanbok, mais j’insiste toujours sur le fait qu’il ne s’agit pas de figurines coréennes traditionnelles. Je ne prétends pas tout connaître de la Corée – d’ailleurs je ne prétends même pas la connaître, puisque je n’y suis encore jamais allée! Mais je propose des créations originales, et j’aime à penser que j’arrive à traduire l’esthétisme du hanbok vu par un oeil essentiellement « occidental » qui aime sincèrement le hanbok 😉

13584978_993507884095672_4047001233526365372_o

Comment expliquez-vous votre passion pour le hanbok ?

Je suis tombée amoureuse de ses ambivalences : volume-légèreté, longueur -fluidité, tradition-revisite.

Pour la petite histoire, j’ai toujours dessiné, et depuis que je suis maman, je me suis beaucoup inspirée de mes enfants, que ce soit pour faire des portraits réalistes ou des illustrations. Pendant que je travaillais à affiner mes illustrations de personnages, j’ai fait des recherches sur les tenues vestimentaires asiatiques… et ça a été le coup de foudre pour le Hanbok. Comme une évidence. Un sentiment qui venait du fin fond de mon être et qui, inconsciemment, m’a amenée à renouer avec les racines. C’est pour ça, je pense, que j’y vois toutes ces ambivalences : c’est un vêtement qui ancre dans le sol de par sa longueur et son volume, mais qui permet l’envol de par sa fluidité et sa légèreté!

Cette même fluidité rend le jeu des couleurs très intéressant. Et son volume me permet toutes les fantaisies au niveau des décorations et design. J’en ai d’ailleurs fait un peu ma spécialité : exclusivement en argile polymère, rendre le mieux possible la fluidité et ornementer – sans peinture ni encre – le hanbok.

Enfin, je trouve que les petits accessoires qui ornementent le Hanbok (appelés Norigae) sont d’une beauté exceptionnelle et créent une harmonie parfaite sur l’ensemble du vêtement. Cela me plaît énormément de les reproduire sur mes figurines : mon amour du détail en exulte 😉

D’où vient votre inspiration ?

Je passe de longues heures sur internet, à observer des photos de hanboks : les designs, les combinaisons de couleurs, les plis et mouvements.

J’ai découvert deux artistes dont je raffole : Shin Sun Mi, dont les femmes miniatures en hanbok qui accompagnent toujours son personnage central sont si malicieuses, et Lee Young Hee, qui a popularisé et modernisé le hanbok.

Pour les mises en scène, j’aime me raconter des histoires. Dans ma tête, je fais même parler mes personnages ! 😉 Je suis guidée par des sentiments très positifs, comme l’amour maternel, le plaisir d’offrir, la découverte et le voyage – qu’il soit extérieur ou intérieur à soi-même. Pour ce faire, j’essaie d’inclure sur les hanboks eux-mêmes ou dans les mises en scène, des symboles forts, issus de la culture coréenne, qui représentent ces sentiments positifs. Je pense qu’à travers ces symboles, les personnes qui adoptent mes créations peuvent développer pour elles un attachement similaire au mien 😉

13680780_1000643656715428_4456515382562731955_n

Quels matériaux utilisez-vous pour vos créations ? Combien de temps prenez-vous pour faire une figurine ?

J’utilise de l’argile polymère – souvent appelée Fimo car il s’agit de la marque européenne la plus répandue. Et je me suis donc spécialisée dans la création 100% argile polymère, où je n’utilise ni peinture, ni encre, ni pastel en poudre…

Les décorations sur les hanbok, qu’il s’agisse d’un design simple ou d’un portrait, sont toutes faites en argile polymère, à l’aide de ce qui est devenu mon outil préféré : le cure-dent!

Alors je précise tout de même qu’il y a un squelette sommaire, à base de cure-dents (encore lui!), à l’intérieur de chaque figurine. Cela permet de les consolider et de pouvoir faire un véritable travail en 3D. Par contre, pour les figurines en pendentif, elles n’en ont pas besoin puisqu’elles sont traversées par un clou – l’apprêt permet ensuite de faire la boucle pour les monter sur un collier.

Réalisez-vous des créations sur-mesure ? Si, oui comment cela fonctionne-t-il ?

Bien entendu! J’adore recevoir des commandes sur-mesure ! Quoi de plus personnalisé qu’une création sur-mesure 😉

Il suffit à la personne qui voudrait commander une création sur-mesure de m’écrire à contact@noetni.fr en expliquant ce qu’elle aimerait avoir. Il peut s’agir d’une création complètement inédite ou la personne peut aussi s’inspirer de créations déjà faites (mon book est en ligne sur le site). J’établis ensuite un devis en fonction de ses désidératas, des contraintes techniques, etc. Enfin, nous convenons du prix et du délai.

Les figurines et tableaux sont envoyés par Colissimo, bien protégés dans un super emballage fait par mon chéri 😉

Votre plus belle réalisation ?

Je dirais mes deux figurines haute-couture : le hanbok plume, et la Miss K-Butterfly. Entre les deux, mon coeur balance ^^

13442347_981936368586157_5014689199325774331_n
Quels sont vos projets ?

Nos site et page Facebook sont encore jeunes (nés en avril 2016), donc nous fourmillons de projets visant à nous faire un peu plus connaître. Comme je le disais plus haut : qui n’a jamais rêvé de pouvoir vivre de son art?

Fin juillet, je vais tenter ma chance au concours Talk Talk Korea organisé par la KBS World, le Service coréen de la Culture et de l’Information et le Ministère coréen des Affaires étrangères, dans la catégorie Hanbok.

Ensuite, nous réfléchissons déjà à la fin de l’année – plusieurs possibilités s’offrent à nous, et il nous faut affiner nos choix.

Par ailleurs, notre stand Jeune créateur à la Japan Expo 2016 nous a permis d’avoir de si bons retours et encouragements que nous allons tout faire pour y retourner en 2017 !

Enfin, artistiquement je dois me pencher sur le côté Yang de ma créativité, que je n’ai pratiquement pas développé jusqu’à présent. Mes figurines sont pratiquement toutes des femmes ou des fillettes. En d’autres termes, je vais devoir dans un avenir proche, conceptualiser un personnage masculin…

13775403_1007281186051675_2155455280890800903_n

Je remercie Noémie d’avoir accepter de répondre à mes questions, pour découvrir son univers rendez-vous sur son site : www.noetni.fr

Ecrit par

Fondatrice du site K-phenomen et webmarketeuse. Je suis passionnée de Corée depuis 2006, sur le blog je vous propose des articles sur la culture Coréenne, des Interviews et vous présente des événements coréens ayant lieu en France.

Leave a Reply