Asiance : à l’intérieur d’une agence Coréenne

asiance

Il y a quelques jours, je vous ai présenté l’interview d’Olivier Mouroux co-fondateur de l’agence Asiance : lire l’interview ici

Lors de mon voyage en Corée, j’ai aussi eu l’opportunité de visiter les locaux de l’agence.
Je tiens tout de suite à le dire :  » Elle est superbe !  »
L’architecture du lieu et l’emplacement font aussi partie de la beauté de cette agence.

C’est parti pour une visite guidée !

#Le lieu

Asiance Asiance

L’agence se situe à proximité du City Hall dans un quartier assez tranquille.

#L’agence Asiance
L’agence s’est installée dans un immeuble qui abrite également d’autres entreprises, mais l’agence dispose de son propre niveau.
Impossible de louper l’entrée !
Dans la salle d’attente, un écran vous présente tous les membres de l’équipe: avec la photo, le nom et la fonction de la personne qui défile.
L’architecture du lieu est vraiment jolie. Ce qui m’a beaucoup plu, ce sont les poutres apparentes au plafond.

Asiance

Asiance

L’espace de travail est assez grand, on y trouve des web-designer, des project manager, des web developer…etc.
L’open space est ce qu’il y a de mieux pour faciliter la rencontre des acteurs d’un projet.
Le tableau noir est l’élément central de la pièce, dessus on y trouve de tout, même des adresses de restaurants.

Au fond, il y a la cuisine et la jolie salle de réunion.

asiance

#La surprise
Un rooftop qui offre une superbe vue ! Et où ils organisent certains de leurs événements.

Asiance

Asiance

On le dit souvent, on bosse mieux dans un environnement propice au travail. Et je pense qu’Asiance est une agence où il fait bon de travailler !

AsianceComment Asiance est devenue l’une des premières agences indépendantes en Asie ?

M. Olivier Mouroux avait répondu à cette question lors de notre interview.

« La grande force d’Asiance, c’est la patience. Ça peut paraître étrange pour une agence digitale qui évolue sur un marché extrêmement changeant et compétitif. Premièrement, comprendre le pays et son fonctionnement demande du temps : 15 ans pour moi, et je continue à apprendre chaque jour. Deuxièmement, au niveau d’Asiance, il a fallu de la patience dans le sens ou notre développement s’est fait par paliers : nous étions 2 en 2004 et sommes passés à une trentaine en 2014. Ces deux dernières années la demande s’est intensifiée et nous avons recruté 25 collaborateurs supplémentaires pour arriver aujourd’hui à un total de 60 personnes.

Aujourd’hui je suis fier de dire que nous avons réussi notre pari : notre agence digitale est leader sur son marché. Nous n’avons jamais cherché à travailler avec des sociétés coréennes mais plutôt avec de grands groupes internationaux, qui ont besoin d’un accompagnement local personnalisé. Nous délivrons de beaux projets qui répondent aux objectifs de nos clients et aux attentes des leurs. Nous savons faire face à la volatilité du marché, adapter notre vision, nos services, nos technologies constamment, sans pour autant perdre notre culture d’entreprise, unique en son genre sur le marché coréen ! »

J’espère que ce petit tour de l’agence vous aura plu.
Si cela vous intéresse de travailler dans cette agence, rendez-vous sur leur rubrique recrutement 

Photos crédit : k-phenomen

Ecrit par

Fondatrice du site K-phenomen et webmarketeuse. Je suis passionnée de Corée depuis 2006, sur le blog je vous propose des articles sur la culture Coréenne, des Interviews et vous présente des événements coréens ayant lieu en France.

Leave a Reply