La Mode Coréenne, Prescriptrice de Tendances en Asie

Le Japon a été, pendant plusieurs années, le pays qui influençait le reste de l’Asie en matière de mode. En effet, le monde occidental avait les yeux tournés vers la mode de Harajuku qui était synonyme d’avant-gardisme et de démesure. Cependant, depuis quelques années, la Corée du Sud est devenue le pays à la pointe de la mode, vers qui tous les yeux sont tournés.

La vague « Hallyu »

Si la mode coréenne a pu doucement mais sûrement s’infiltrer dans le reste de l’Asie, c’est grâce à un phénomène culturel surnommé la Hallyu, terme utilisé pour parler de cet instrument idéologique culturel dont se sert le gouvernement coréen pour répandre sa culture dans les pays voisins, par le biais de la musique, des dramas, du cinéma, de la cosmétique et de la mode.  La fièvre coréenne s’est très vite propagée dans les différents pays d’Asie, dont notamment la Chine dès la fin des années 1990. La vague Hallyu explique assez bien la popularité de la mode coréenne dans le reste de l’Asie, avec des millions de fans à travers le continent qui souhaitent ressembler à leurs stars de Kpop préférées.

Un marché en plein boom

Ce désir de posséder le même style vestimentaire que les différentes stars de Kpop s’exprime de manière plus visible, chez les classes aisées des différents pays d’Asie, qui ont les yeux rivés sur la Corée. En effet, on peut prendre l’exemple très parlant de l’actrice coréenne Jun Ji-Hyun, Héroïne du drama « My Love From The Star », qui portait une paire de chaussures Jimmy Choo à 560€ durant la série, qui se sont vendues par milliers dans toute l’Asie -et plus particulièrement en Chine où l’actrice est très populaire.

Jun Ji-Hyun

Depuis quelques années, les marques de Luxe ont bien flairé le filon puisqu’elles ont compris que la dynamique du marché asiatique avait évolué. Autrefois, pour séduire ce marché il fallait organiser des événements à Tokyo, Hong-Kong ou encore Singapour alors que de nos jours, ce qui est populaire en Corée du Sud devient rapidement populaire dans toute l’Asie. Les marques de luxe investissent dans la péninsule coréenne, d’ailleurs en octobre 2014, le groupe LVMH entre dans le capital d’YG Entertainment à travers son fonds d’investissement, L Capital Asia. On peut citer d’autres exemples, comme le défilé Chanel Croisière organisé à Séoul en 2016 ou encore l’ouverture d’un magasin de 6 étages par Christian Dior à Gangnam, le plus grand d’Asie.

De plus, la Fashion Week de Séoul est devenue l’une des manifestations de mode les plus attendues d’Asie. Tenue pour la première fois en 2000, cet événement prend de plus en plus d’ampleur et est relayé par toute la presse spécialisée, l’occasion de découvrir de nouvelles marques et les nouveaux créateurs coréens qui feront la mode de demain.

Stylenanda, La success story coréenne

Tout commence en 2004, par la création d’une boutique en ligne par Kim So Hee, le site fait très vite parlé de lui dans le milieu des jeunes coréennes branchées, grâce à une offre de vêtements à la pointe de la mode. En 2009, Le premier magasin ouvre à Hongdae, l’un des quartiers les plus populaires auprès des étudiants coréens, s’en suit l’ouverture de 27 autres branches dans toute l’Asie à Hong-Kong, en Chine continentale, au Japon, à Taiwan, en Thaïlande et à Singapour.

La marque est aussi vendue par des revendeurs comme : Asos, site de vêtements britannique, sur lequel vous pourrez retrouver une sélection de produits de la marque Stylenanda. Toutefois, je vous invite à aller directement sur le site de Stylenanda qui livre partout dans la monde. Cette marque illustre bien l’engouement de l’Asie mais aussi de l’occident pour le pays du matin calme.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les tendandes mode en Corée : RDV ICI

photo crédit : Stylenanda

Ecrit par

Etudiante en première année de master de mode et communication. Je suis passionnée de mode coréenne depuis plusieurs années et mon échange universitaire dans la capitale coréenne a renforcé mon intérêt pour la culture et le style vestimentaire avant-gardiste du pays. Solenn écrira sur K-phenomen des articles sur la mode coréenne.

Leave a Reply