Interview Seoeon : tatoueuse coréenne

INTERVIEW SEOEON

 

Hi guys !

Il y a quelques semaines, je vous avais parlé de Seoeon, une tattoo artist coréenne.  Je vous avais annoncé qu’elle serait présente à Paris du 26 mai au 10 juin : Lire l’article ici

Nous avons eu l’opportunité de lui poser quelques questions, notamment sur son univers et ses projets.

1) Pouvez-vous vous présenter s’il vous plaît ?

Bonjour, je suis Seoeon gérante du studio Myosotis (마이오소티스) et artiste tatoueuse en Corée du sud.

2) Parlez-nous de votre parcours, comment-êtes vous devenue tatoueuse ?

C’est après m’être fais moi-même tatouer que j’ai eu l’opportunité d’apprendre les bases du tatouage. Petit à petit, les clients ont commencé à venir et les demandes de rendez-vous se sont multipliées. C’est donc tout naturellement que je suis devenue tatoueuse.

interview seoeon

3) Qu’est-ce qui vous plaît dans cette profession ?

J’aime écouter les histoires de mes clients, faire de nouvelles rencontres dans mon domaine d’activité. Et surtout ça me fait plaisir que mes clients aiment mes tatouages.

4) Pouvez-vous nous parler de votre style de dessin ?

Ma ligne directrice est assez classique. Je mélange plusieurs choses : des designs old school /new school et des formes que je fusionne en un pour créer un tatouage unique.

5) Quelles techniques utilisez-vous pour réaliser vos dessins. Quelles sont vos inspirations ?

En général, je choisis des lignes fines pour mes tatouages.  Concernant mes inspirations, elles me viennent de plusieurs images ou designs que je mélange ensemble.

interview seoeon

6) Il faut avoir une licence médicale pour tatouer en Corée. Quel impact cela a sur votre profession ? Est-ce difficile d’être Tatoueuse en Corée ?

De nos jours, le tatouage s’est démocratisé en Corée, cela est devenu moins difficile d’être tatoueur. Mais lorsque j’entends des préjugés ou des personnes dire que le tatouage est une pratique illégale en Corée cela me blesse et me contrarie.

De nombreuses célébrités se font tatouer et n’hésitent plus à exhiber leurs tatouages. Cela a permis de démocratiser le sujet en Corée. De nos jours, on trouve des tatouages discrets et très féminins, de ce fait la clientèle féminine est plus nombreuse. On peut avoir un tatouage sans avoir peur de le montrer. Par rapport au passé, les préjugés sur les tatouages se font plus rare.

interview seoeon

7) Comment expliquez-vous l’évolution du tatouage en Corée du Sud ?

En Corée, les tatoueurs ont un style raffiné et unique. Je pense que la culture du tatouage en Corée est en plein essor. Les tatoueurs sont très doués et ils ont tous des styles différents, cela plaît à la clientèle.

8) Est-ce la première fois que vous venez tatouer en France ? Avez-vous un avis sur notre culture du tatouage ?

Je suis déjà venue en 2016 et une autre fois en 2017. Personnellement, il y a des artistes tatoueurs que j’aime beaucoup et les demandes des clients sont très variées. J’ai beaucoup apprécié le respect que les gens ont pour mon travail. C’est pour cela aussi que j’ai décidé de revenir en France pour y tatouer.

interview seoeon

9) Pensez-vous que c’est difficile pour une femme de se faire une place dans le milieu du tatouage ? Ou bien pensez-vous au contraire que c’est un avantage ?

Je pense que c’est à la fois un avantage et un inconvénient. Un inconvénient car je suis tombée sur des clients assez étranges à cause de cela.  Mais le fait que je sois une femme est un avantage pour mes clientes. En effet, le tatouage est quelque chose que l’on réalise sur la peau et le corps (ndlr : assez intimiste en Corée du sud) et le fait que je sois une femme est un avantage car cela rassure mes clientes.

10) Comment expliquez-vous votre succès à l’international ?

Je me demande si je n’ai pas plus de succès à l’étranger qu’en Corée du Sud. Lorsque je regarde ma page instagram je réalise que j’ai bien plus de commentaires rédigés dans une autre langue que le coréen.

11) Quels sont vos futurs projets ?

Je vais travailler dur en Corée et j’espère avoir la chance de pouvoir visiter de nombreux pays, comme je le fais actuellement. J’aimerais aussi que mon studio se développe plus. J’aimerais aussi recruter de nouveaux artistes qui rejoindront les merveilleux artistes qui m’accompagnent déjà au studio.

J’espère que cette interview vous a plu, n’hésitez pas à la suivre sur sa page instagram

Je remercie la tatoueuse Seoeon pour cette interview.
Remerciement également à Marion pour son joli travail de traduction .
Propos recueillis par Gouny
Photos crédits : Seoeontattoo
Ecrit par

Fondatrice du site K-phenomen et webmarketeuse. Je suis passionnée de Corée depuis 2006, sur le blog je vous propose des articles sur la culture Coréenne, des Interviews et vous présente des événements coréens ayant lieu en France.

Leave a Reply